Le départ de Kpalimé – Poème de Blandine

SAMSUNG CSC

Certains sont sur les marches,

D’autres jouent aux billes

Les nattes et les sacs s’entassent,

Loin d’une ville couleur vanille


Au milieu de la cour,

Se construit une jolie tour

A cet instant tout est presque fait,

A cet instant les enfants sont tous prêts,


Maintenant, vient le temps de l’attente ;

A cet instant, une question me hante.

Inquiétude pour certains, excitations pour d’autres,

Voici ces visages qui sont les nôtres.


Serons-nous un jour les voyageurs de notre temps ?

Espérance angoissante.

Tous en suspens ;

Quant au loin mon orage vente.

SAMSUNG CSC

Cette tempête c’est la mienne

Les pots d’échappements pètent comme le tonnerre,

Les zincs blancs scintillent comme des éclairs

En file indienne, ils se tiennent.


Le convoi en ligne dans la cour

On s’organise tout autour.

Les visages ne sont plus les mêmes,

C’est la joie et des sourires que l’on sème.


Comme des caresses qui réchauffent les cœurs

Maintenant je n’ai plus peur

Enfin le temps du départ.

Au firmament, on part !

SAMSUNG CSC

Un petit clic et c'est parti !

Créons des ponts entre les mondes !
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *