Projet Azrou N’tmazirte : à la rencontre des actrices et acteurs d’un projet de développement local rural au Maroc !

A la suite de Baptiste et Lucas, notre duo de choc anciennement volontaires, nous avons pris la route pour la région de Ouijjane au mois de juin dernier afin de prendre des nouvelles du projet de la coopérative féminine lancée en 2018. (Cliquez ici pour un petit rappel de leur expérience et du projet). Deux activités se sont développées dans le cadre de la coopérative : le premier atelier est lié à une spécificité agricole locale, la production de l’huile d’argan et le second est un atelier de couture en vue de fabriquer des vêtements traditionnels. Les fruits du travail de la coopérative auront un impact local : à la fois car ils sont créateurs d’activités génératrices de revenus pour les femmes de la coopérative, mais aussi car ils permettent de favoriser la production et la vente sur le marché local.

Pendant notre semaine sur place, nous avons pu rencontrer des actrices et acteurs incontournables du projet, à la fois dans sa coordination à l’échelle locale mais aussi dans sa mise en place. Voici leurs portraits.

Tout d’abord, la couturière Amina, chargée d’assurer la formation des femmes de la coopérative. Son regard pétillant et son professionnalisme quand elle évoque avec nous ses ateliers de couture nous ont très rapidement enthousiasmés ! Nous apprenons que sa venue à Ouijjane semble toujours très attendue par les femmes du village, qui font preuve d’une réelle motivation et implication. Amina ne manque pas de nous dire combien elle est étonnée des progrès très rapides qu’elle note au sein de la coopérative en termes de qualité de travail ! L’atelier de couture est décidément entre de bonnes mains et les premiers retours sont très encourageants. Son optimisme est d’ailleurs confirmé par la présentation des premiers habits réalisés par les femmes, sous ses conseils avisés et experts.

Nous avons eu aussi le plaisir de rencontrer Hafid, gérant d’une boutique dédiée aux produits fabriqués par des coopératives féminines locales. Il est également chargé de la formation et de l’accompagnement pour la mise en place de l’atelier d’argan à Ouijjane. Très impliqué et volontaire, sa connaissance en termes de production de l’huile d’argan est une vraie valeur ajoutée pour la mise en place de l’atelier au sein de la coopérative de femmes. Après nous avoir accueilli chaleureusement et fait partager sa passion de l’argan, nous voilà définitivement convaincus qu’il saura les accompagner dans la mise en place de cet atelier afin qu’elles puissent gagner en autonomie !

Enfin, une autre bonne rencontre nous a conduit jusqu’aux locaux de la coopérative. Au volant : Larbi Abakkass, président de l’association locale Ennahada Tanmawiya qui coordonne et soutien la mise en place du projet de la coopérative féminine à Ouijjane.De très belles surprises nous attendaient sur place : en effet, les locaux de la coopérative venaient d’être agrandis et refaits aux normes sanitaires afin de permettre aux femmes de travailler dans de meilleures conditions. Depuis la création de la coopérative à Ouijjane de plus en plus de femmes ont manifesté leur souhait de participer au projet : d’une dizaine de femmes, le groupe s’était déjà bien agrandit à une trentaine pour dépasser aujourd’hui la quarantaine de coopérantes ! L’agrandissement des locaux étaient donc nécessaire afin d’accueillir toutes celles qui souhaitent s’engager dans la coopérative. Les machines à coudre installées et le matériel disposé dans la pièce laissent entrevoir les capacités de création offertes par ces nouveaux locaux. D’autant que des machines supplémentaires viendront s’ajouter prochainement pour que toutes les coopérantes aient les capacités de pouvoir produire des vêtements.

La période estivale ne nous a pas permis de rencontrer les actrices principales de la coopérative : ce n’est que partie remise, à notre prochaine visite dans les mois à venir, nous aurons la chance d’inaugurer leurs locaux et de voir exposer les créations des femmes coopérantes !

Aziliz

*Ce projet a pu être développé grâce au soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine

Un petit clic et c'est parti !

Créons des ponts entre les mondes !
Pour les actualités, par là !
Viens découvrir nos coulisses !
Aussi dans le réseau professionnel
Abonne-toi !
Follow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *