Du Bonheur – Frédéric LENOIR / Edition Fayard

du_bonheurDu Bonheur – Un voyage philosophique … par Frédéric Lenoir (Edition Fayard)

Dans le cadre de ma mission en tant que volontaire en service civique, j’ai choisi de partager avec vous, un beau voyage philosophique écrit par Frédéric Lenoir autour du Bonheur.

Cet ouvrage très complet et d’une très grande facilité à lire, m’a permis d’élargir mes axes de réflexion sur cette thématique, qui parait aujourd’hui, presque inaccessible, voire utopique.

Selon l’auteur, la quête du bonheur est la chose la plus universelle qui soit, bien que la définition du bonheur soit propre à chacun. Il varie selon les cultures, l’éducation, les conditions de vie ou encore selon les phases de vie de chacun. J’ai trouvé cette idée concernant la quête du bonheur très pertinente dans le sens où la perception du bonheur peut littéralement changer en fonction de l’environnement dans lequel on vit. Même si l’humanité toute entière aspire au bonheur, chaque société en a sa propre conception ; comment alors, faire émerger un socle commun à l’échelle de la planète ?

A ce jour, nous sommes confrontés à une société très individualiste ; l’auteur la surnomme la « société moderne ». Selon Frédéric Lenoir, nous avons des difficultés à être optimistes dans un univers dans lequel l’influence des médias joue un rôle important en faisant sans cesse les gros titres sur tout ce qui va mal.

Etre constamment confronté à des phénomènes plus ou moins malheureux nous incite à croire que tout va mal dans notre société et c’est normal. Ceci accentue notre indifférence aux autres et au monde, alors qu’œuvrer au bonheur des autres contribue au nôtre. En effet, d’après les propos de l’auteur, le bonheur serait contagieux. Le philosophe prend en exemple, la coupe du monde de 1998 où les barrières sociales se sont remarquablement soulevées quand la France a gagné. Des inconnus se serraient dans les bras pour partager cet instant de gloire et de bonheur collectif. Néanmoins, le malheur est lui aussi contagieux et être heureux demande donc un effort.

Il y a deux idées qui ont éveillé ma curiosité. La première est de s’engager pour rendre le monde meilleur car agir rend heureux et c’est contagieux !

La seconde consiste à savourer son bonheur et à prendre du recul sur les événements de la vie et ne pas regarder que le côté négatif des choses.

Cet article est un premier aperçu de l’ouvrage. Alors êtes-vous prêts à vous évader vers ce beau voyage philosophique ?

 

Rachel HERNANDEZ, Volontaire en Service Civique 2015 – 2016

Un petit clic et c'est parti !

Créons des ponts entre les mondes !
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *